Communiqués

 

    Paris, le 24 septembre 2014

COP21/climat/développement durable

 

                                               Le Sommet sur le Climat,

                   une étape à confirmer vers la COP21

 

Alors que le Sommet sur le Climat, organisé à New York par le Secrétaire général de l’ONU, s’est clôturé hier soir, le Comité 21 se félicite de la trajectoire que semble prendre la lutte mondiale contre le changement climatique, à 14 mois de la conférence Paris Climat 2015-COP21.

 

Le Comité français pour le développement durable -Comité 21- note quatre progrès majeurs :

·         Le début d'abondement du Fonds Vert, et l'engagement du Président de la République française à hauteur d’un milliard de dollars.

·         La confirmation exprimée par le Président Barak Obama que les Etats Unis prennent leur responsabilité pour lutter contre le réchauffement climatique.

·         La promesse par le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki Moon, par certains pays, et par de grands industriels de mettre en place un prix mondial du carbone.

·         La multiplication des initiatives de la société civile et la mobilisation du secteur privé, par exemple en matière de reforestation.

Les ONG, en presque 25 ans de lutte, ont réussi à sensibiliser les peuples du monde au-delà des personnalités et groupes engagés. Aujourd’hui, on retient surtout la mobilisation de la société civile qui, dans les pays démocratiques, fait bouger les Gouvernements.

 

Ce fait nouveau, symbolisé par la Marche du Climat, conforte le Comité 21 dans son initiative de réunir tous les acteurs du Club France Développement durable autour de l’opération d’envergure Solutions COP21 au Grand Palais, en décembre 2015.
 

Mais ce Sommet n'a été qu'un premier pas, car beaucoup de choses restent à faire pour obtenir un accord ambitieux lors de la COP21 :

·         Plus d'engagement pour le Fonds Vert en l’alimentant à hauteur de 100 milliards de dollars par an, jusqu'en 2020.

·         Plus de courage politique, « de leadership », comme le dit le Secrétaire général de l'ONU, pour la fixation d'un prix mondial du carbone.

·         Plus de décisions drastiques pour combattre les émissions de gaz à effet de serre, comme par exemple l'élimination de l'énergie charbon.

·         Plus de présence des Pays émergents, et le retour à la table des négociations du Canada et de l'Australie.

·         Plus de mesures sur l'adaptation, compte tenu d’une augmentation probable du réchauffement climatique de plus de 2°C.


Le Comité 21 se félicite particulièrement du rôle dynamique des villes - se réjouissant qu’Anne Hidalgo, maire de Paris, devienne l’ambassadeur Climat du C40 -, des collectivités, du secteur privé et des ONG, qui doivent continuer de travailler ensemble, au-delà des débats partisans, pour construire des partenariats innovants en vue d'un modèle économique et social différent.

 

Pour rappel : le Comité 21 et le Club France Développement durable ont remis le 20 septembre au Président de la République une lettre ouverte. Cette dernière rassemble 35 propositions, exprimant l’engagement et les attentes des réseaux d’acteurs de la société civile et des partenaires impliqués dans « Solutions COP21 ». Télécharger la lettre ouverte au Président de la République

 

 Contact : Christine Delhaye – 01 55 34 75 23 – delhaye@comite21.org

 

 

Copyright © 2017 - Solution de création de sites Internet éditée par EPIXELIC - Administration - webgreen